Prochains événements

Il n'y a pas d'événements à venir

Accès intranet



Actualités

Annulation cours de yoga et méditation

Annulation des cours de yoga et méditation   N'ayant pas suffisant...
Inscriptions saison 2021 -2022

Inscriptions Saison 2021-2022   Cette année nous ne ferons pas de...
Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
  • Page :
  • 1

SUJET : Contes des Sages Bouddhistes

Contes des Sages Bouddhistes il y a 3 ans 3 semaines #231

  • MURCIA Denis
  • Portrait de MURCIA Denis
Le fragment de Vérité.

Bien des siècles après sa défaite sous le figuier de Bodhgaya, Mâra le Tentateur arpentait les chemins de ce monde impermanent où il avait réussi à restaurer son pouvoir. Il était accompagné de l'un de ses sbires, un démon toujours à l'affût d'une bonne occasion de plaire à son maître et d'avoir de l'avancement dans la hiérarchie infernale.
Sur un sentier escarpé d'une haute montagne, ils aperçurent un ermite au cœur pur qui venait de ramasser quelque chose dans la poussière. L'homme l'essuya et l'objet se mit à briller comme un miroir étincelant.
- Seigneur, murmura le démon à l'oreille de Mâra, on dirait un éclat de vérité.
N’êtes-vous pas inquiet ? Dois-je aller le lui voler ?
Le Malin haussa les épaules, sourit et répondit :
- Mais non, au contraire.
- Mais voyons, maître, rien qu'avec ce fragment il pourra révéler à ses semblables le Sentier de la Libération et vous allez perdre votre pouvoir.
En ricanant, Mâra s'exclama :
- Ne t'inquiète pas, te dis-je ! J'ai eu très peur autrefois quand le Bouddha s'est mis à prêcher ses Quatres Nobles Vérités et tout le tralala. Mais, maintenant, avec l’expérience, je ne crains plus rien. Bien au contraire, te dis-je, ce fragment de Vérité arrangera nos affaires.
Le démon se gratta l'une de ses cornes et ajouta :
- Je ne comprends vraiment pas comment…
- C’est pourtant simple, bougre d'idiot !
Dès que ce malheureux va confier son message à ses disciples, ils vont s'empresser de l’écrire, le codifier, l’interpréter, le commenter. Ils en feront des livres, des dogmes, des règles et, pour finir, une religion.
Et l'acolyte du Malin, comprenant enfin, éclata d'un rire diabolique.

Souhaitant rendre la vie
A des aveugles,
Le Bouddha a généreusement laissé
Des paroles s'échapper de sa bouche dorée.
Depuis, le Ciel et la Terre sont envahis
De ronces qui nous entravent et nous déchirent.
Ô mes chers compagnons de la Voie,
Détachez-vous des mots, des pensées
Pour entendre la voix éclatante
Du Dharma.
Daiô Kokushi.
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.
  • Page :
  • 1